accueil

Notre dossier

Une inscription au titre des "biens culturels"

Les Climats du vignoble de Bourgogne ont été inscrits au Patrimoine mondial dans la catégorie des "paysages culturels", comme œuvre conjuguée de l'homme et de la nature. Elle permet de montrer comment une activité humaine est la source d'une culture et d'un paysage particuliers.

L'inscription des Climats au Patrimoine mondial représente la reconnaissance mondiale

  • d’un site culturel unique, façonné par l’homme depuis 2000 ans
  • d’un patrimoine bâti exceptionnel lié à la culture de la vigne
  • d’un modèle de viticulture de terroir qui rayonne dans le monde entier

Elle garantit aussi et surtout la préservation et la transmission aux générations futures du patrimoine culturel et naturel de la Côte viticole bourguignonne.

Qui porte ce dossier ? 

Depuis 2007, une Association fédère l’ensemble des acteurs du territoire, maires des Villes de Dijon et Beaune, élus des collectivités territoriales, de la région et du département de Côte-d’Or et professionnels de la viticulture. Présidée par Aubert de VILLAINE, viticulteur en Côte-d'Or, la mission de l’Association a été d’assurer la production et l'instruction du dossier de candidature. Son rôle va désormais être de poursuivre la gestion du dossier, l'interface avec l'UNESCO et d’organiser la médiation et la connaissance autour des Climats du vignoble de Bourgogne.


Les membres du Conseil d’administration de l’Association :

  • Conseil régional de Bourgogne
  • Conseil général de Côte-d’Or
  • Ville de Dijon
  • Ville de Beaune
  • Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB)
  • Communauté d’agglomération du grand Dijon
  • Communauté d’agglomération de Beaune, Côte et sud
  • Communauté de communes du Pays de Nuits-Saint-Georges
  • Communauté de communes de Gevrey-Chambertin
  • Communauté de communes entre Monts et Vignes
  • Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Or
  • Confédération des Appellations et Vignerons de Bourgogne
  • Fédération des Négociants Eleveurs de Grande Bourgogne (FNEB)


Les membres du bureau de l’Association  :

  • Président : Aubert de Villaine
  • Président-délégué : Guillaume d’Angerville
  • Vice-Président : Colette Hervet et Jean-Pierre Gillot
  • Trésorier : Michel Boss
  • Membres : 
    • Anne CAILLAUD, Conseillère communautaire à la communauté d’agglomération de Beaune Côte et Sud
    • Pierre-Henry GAGEY, représentant du BIVB
    • Nicolas ROSSIGNOL-TRAPET, représentant de la CAVB
    • Benoît de CHARRETTE, Président de la CCIR
    • Jean-Pierre REBOURGEON, Conseiller Général, Président de Côte d'Or Tourisme
    • Sylvie MARTIN, Conseillère régionale
    • Didier MARTIN, Président du Comité Régional du Tourisme en Bourgogne
    • Laure MENETRIER, Responsable des Musées de la ville de Beaune
    • Anne BERTHOMIER Directrice du SCOT de Dijon

La Valeur Universelle Exceptionnelle (V.U.E.) : les Climats uniques au monde

La Bourgogne s'est construite depuis 2000 ans sur un modèle fondé sur la recherche de l'expression caractéristique et unique de l'« identité de terroir » que possède un Climat. Cette recherche trouve son expression la plus exemplaire le long de cette Côte viticole d'à peine 60 kms qui sépare Dijon de Santenay, où près de 1500 climats sont accolés les uns aux autres comme les pièces d'un grand puzzle. Chacun de ces « climats » possède son histoire, son goût, sa place dans la hiérarchie des crus, tels que les a lentement construits le génie humain allié à un milieu naturel exceptionnel.

Associés aux villes de Dijon et Beaune, sièges historiques du pouvoir politique, économique et culturel, les « Climats » du Vignoble de Bourgogne constituent un site d'une valeur universelle exceptionnelle, suffisamment précieux pour l'humanité pour qu'il importe d'en assurer la transmission.

C'est pourquoi l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial l'est au titre des « biens culturels», œuvre conjuguée de l'homme et de la nature.

Les critères d’inscription 

Les Climats du vignoble de Bourgogne ont été inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des biens culturels entendus comme « œuvres conjuguées de l’homme et de la nature, […] qui ont une Valeur Universelle Exceptionnelle du point de vue historique, esthétique, ethnologique ou anthropologique. » Article 1, paragraphe 3 de la convention du Patrimoine mondial

Pour figurer sur la Liste du patrimoine mondial, les sites doivent répondre à au moins un des dix critères de sélection définis par l’UNESCO. Les Climats s’inscrivent dans deux d’entre eux : 

Critère III

Un témoignage exceptionnel sur une tradition culturelle vivante

Le géo-système des « Climats » du vignoble de Bourgogne qui associe le parcellaire des Climats, les villages de la Côte et les villes de Dijon et de Beaune, est un exemple remarquable de site viticole historique dont l’authenticité n’a jamais été remise en cause au fil des siècles et dont l’activité est aujourd’hui plus vivante que jamais. La vitalité de cette activité repose encore actuellement sur la transmission par les générations successives de pratiques expérimentées et l’accumulation depuis au moins dix siècles, de référentiels sur les savoir-faire viti-vinicoles. La hiérarchisation des lieux et des vins, s’est réalisée sous l’impulsion des pôles urbains de Dijon et Beaune qui s’affirment aujourd’hui encore comme des centres vitaux de la connaissance, de la formation scientifique et technique, du commerce et du négoce, et de la représentation institutionnelle. Elle s’est, de plus, accompagnée de la mise en place progressive d’un corpus réglementaire dont l’aboutissement correspond à la création en France, dans la première oitié du XXe siècle, des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC).

Critère V

Un exemple éminent d’établissement humain traditionnel, de l’utilisation traditionnelle du territoire qui soit représentatif d’une culture ou de l’interaction humaine avec l’environnement

Les Climats du vignoble de Bourgogne reflètent la construction historique d’un territoire viticole, dont le parcellaire est précisément délimité, qui exprime le fait culturel unique par lequel une communauté humaine a choisi la référence au lieu (un Climat) et au temps (le millésime) comme marqueur de la qualité et de la diversité d’un produit hautement reconnu, issu de l’oeuvre conjuguée du potentiel naturel et du travail des hommes. Ils sont en cela représentatifs de l’interaction de l’Homme avec son environnement naturel particulier, la Côte viticole de Bourgogne, sous l’impulsion continue des pôles urbains de Dijon et de Beaune.
La reconnaissance et l’établissement progressif des Climats ont été matérialisés sous des formes diverses par des limites séparatives toujours en
place (clos, haies, meurgers) ou des chemins pérennisés qui fixent encore de nos jours les données du sol qui sont spécifiques à chacun des Climats. Le patrimoine bâti des villes de Dijon et de Beaune représente le témoignage tangible de cette construction culturelle. Il est constitué d’édifices d’affirmation des pouvoirs et des institutions qui ont régi le territoire viticole, intimement liés aux lieux de production et de vie de ses acteurs. Depuis deux mille ans, la persévérance des hommes alliée au caractère unique des conditions naturelles ont fait de ce site le creuset exemplaire des vignobles de terroirs.

Le dossier de candidature 

Destiné aux experts internationaux qui évalueront la candidature, le dossier permet d'appréhender le bien dans toutes ses dimensions (géographique, historique, etc.). Il décrit le site et ses qualités, qui justifient son inscription au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il fait également apparaître les outils qui permettront de protéger et de gérer le site à l’avenir.

Consulter le dossier de candidature