accueil

Permanences : information extension site Classé Nord Côte de Beaune

3 500  hectares de vignes et de forêt bientôt protégés sur la Côte viticole au Nord de Beaune : l’inspectrice des sites, de la DREAL, répond à vos questions lors de 3 permanences, les 25, 26 et 27 septembre. Rencontrez-la !

Si la Côte méridionale de Beaune bénéficie d’une protection en site classé loi 1930 depuis plus de 20 ans… ce n’est pas le cas de l’ensemble du territoire inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Afin de reconnaitre et de protéger la valeur patrimoniale d’ensembles paysagers de premier ordre sur le territoire des Climats, les services de l’état travaillent depuis plusieurs années, en concertations avec les acteurs concernés, à l’extension d’un site classé loi 1930 pour le nord de la Côte de Beaune. Cela concerne les communes de Savigny-les-Beaune, Pernand-Vergelesses, Ladoix-Serrigny, Aloxe-Corton, Chorey-les-Beaune, Echevronne  et Magny-les-Villers.

L’inspectrice des sites de la DREAL tiendra 3 permanences du 25 au 27 septembre afin de répondre aux questions des habitants et des viticulteurs concernés. N’hésitez pas à la rencontrer :

  •       le lundi 25 septembre, de 17h à 19h, à Aloxe-Corton, salle des fêtes
  •       le mardi 26 septembre, de 17h à 19h, à Pernand-Vergelesses, salle Abel Moine
  •       le mercredi 27 septembre, de 17h à 19h, à Savigny-les-Beaune, salle Saint Paul.

 


Qu’est-ce qu’un site classé loi 1930 ?

Les sites classés ou « loi 1930 » garantissent la préservation de la qualité paysagère des espaces agricoles et naturels sur le long terme, sur la base de règles précises encadrant les projets de travaux. Les travaux d’entretien courant et les pratiques culturales ne sont pas concernés.

 Le site classé est donc un outil de protection pour les paysages d’exception, d’une valeur patrimoniale de premier ordre. Il est régit par une règlementation nationale liée au Ministère de l’écologie.

 Il existe déjà de nombreux vignobles classés en France. Dans tous les cas, la règle est la même : il n’est pas possible de porter atteinte à l’état ou à l’aspect du site sans autorisation spéciale, délivrée le plus souvent par le ministre de l’Ecologie.


Pourquoi créer un site classé ?

Classer un site consiste à reconnaître la valeur patrimoniale d’un ensemble paysager de premier ordre dans le but de le transmettre aux futures générations dans un bon état de conservation. Pour le site des Climats, il s’agit de préserver l’intégrité du bien inscrit au Patrimoine mondial.

 


Quelle concertation ?

Le classement d’un site est une opération qui nécessite du temps et de la concertation. De nombreuses étapes officielles sont nécessaires  avant l’obtention du décret en Conseil d’Etat qui valide le classement. Cette démarche a débuté sur notre territoire pendant la période de candidature au Patrimoine mondial.

Après de nombreux échanges avec les élus sur le projet de périmètre et l’élaboration des « règles du jeu locales » du cahier de gestion, une enquête publique est organisée et dure un mois. Chaque commune formule également un avis sous forme de délibération. Les autres ministères et organismes publics sont consultés.

 


Bientôt un site Classé en Côte de Nuits aussi

Un premier site classé sur la Côte de Nuits est à l’étude, entre Chenôve et Nuits Saint Georges, sur
 4 195 ha. L’enquête publique a eu lieu à l’été 2016.